Les bactéries ont développé des systèmes de sécrétion pour transporter vers le milieu extérieur ou dans une cellule cible des effecteurs. Le système de sécrétion de type IX (T9SS) est capable de transporter des toxines chez le pathogène buccal humain Porphyromonas gingivalis, ou des adhésines chez la bactérie Flavobacterium johnsoniae. Les scientifiques ont déterminé l’architecture entière du T9SS, révélant de multiples pores de sécrétion concentrés dans une structure circulaire de 50 nm de diamètre. Ils montrent également qu’un moteur moléculaire utilise les protons pour énergiser la sécrétion et le mouvement des adhésines. Ces travaux sont publiés dans les revues PNAS et PLOS Biology.

Plus de détails sur le site de l’INSB

Dynamic proton-dependent motors power type IX secretion and gliding motility in Flavobacterium. 
Vincent MS, Comas Hervada C, Sebban-Kreuzer C, Le Guenno H, Chabalier M, Kosta A, Guerlesquin F, Mignot T, McBride MJ, Cascales E, Doan T.
PLoS Biol. 25 mars 2022. doi: 10.1371/journal.pbio.3001443. 

A unique bacterial secretion machinery with multiple secretion centers.
Song L, Perpich DJ, Wu C, Doan T, Potempa J, Christie JP, Cascales E, Lamont JR, Hu B. Proceedings of the National Academy of Sciences. 26 avril 2021. doi.org/10.1073/pnas.2119907119

Published on 02/05/2022

© 2022 LISM - Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Macromoléculaires - CNRS UMR7255

31 Chemin Joseph Aiguier, 13402 Marseille cedex 20, France